logo


Dimanche des Rameaux et de la passion du Seigneur

Nous entrons dans la semaine sainte…. qui ne sera pas vraiment célébrée comme d’habitude !

Arrêtons-nous aujourd’hui sur les Rameaux qui donnent leur nom au dimanche de la Passion et des Rameaux…

Une foule acclame le roi de paix qui entre à Jérusalem, monté sur un ânon. Roi de paix car l’âne sert aux humbles travaux du quotidien, à la différence du cheval qui est l’apanage des cavaliers et conducteurs de chars guerriers (qu’on se souvienne des chars des égyptiens qui seront plongés dans la mer Rouge la nuit pascale).

Un roi de paix acclamé avec des rameaux, des palmes, des branches et toutes ces verdures disponibles dans la campagne. Deux éléments nous marquent. La joie passe par ce que la nature nous donne, gratuitement, simplement, de sa beauté et de sa vie. Les rameaux vont bien avec le printemps, avec le soleil qui nous est annoncé en ces jours. Il nous manquera les rameaux bénis, mais nous avons presque tous l’objet de la joie à portée de main : la moindre fleurette de nos jardins exprime la joie et la beauté que Jésus souhaite pour nous, et dit notre joie possible malgré tout.

Et puis on acclame avec ces rameaux : acclamer en chantant, et en agitant quelque chose. Nous pouvons aussi acclamer par tous ces moyens virtuels qui nous sont proposés : fanions, petites affiches, dessins… et puis par ces chaines, ces groupes whatsapp, ces retransmissions sur internet…. je me souviens de tous les drapeaux multicolores des JMJ… des cloches des églises qui ont sonné le 25 mars dans toute la France… nous avons encore la possibilité d’acclamer celui qui vient au nom du Seigneur par nos écrans et nos feuilles de papier, heureusement !

Nous sommes confinés, mais ni muets ni paralysés !

Alors sans la foule habituelle qui manquera, bien sûr, nous pouvons faire foule autour du Christ, chacun de chez nous, avec nos plus proches.

Chantons  : Hosanna, Hosana, au plus haut des cieux, béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! 

05 – PU Dimanche des Rameaux