logo


JEUDI SAINT, MÉMOIRE DE LA CÈNE DU SETGNEUR

Célébrer le jeudi saint cette année…. commémorer la dernière Cène, faire le lavement des pieds… eh bien nous ne le vivrons pas !

Pourtant ? Laver les pieds, signe du service humble de nos frères. Nous ne le vivrons pas liturgiquement, mais nous pouvons le faire là où nous sommes avec nos proches. Et prier pour tous les soignants, ceux qu’on applaudit à 20h00 tous les jours, tous ceux qui travaillent avec un certain risque, les caissières, les aides-soignants, les auxiliaires de vie, les forces de l’ordre et tant d’autres. La crise actuelle met dans la lumière ces métiers de service au sens noble du mot. Servir. Laver les pieds. Se pencher, toucher ce qui n’est pas très propre, se rendre vulnérable. L’exemple est montré par Jésus, et il rejoint ce que nos communautés et nos sociétés savent  être le plus précieux, au coeur de l’humain. Jésus qui est Dieu nous montre le meilleur de l’humain…

Et la Cène ? Le partage, bien sûr, et pour les chrétiens la présence réelle de l’Eucharistie. Présence réelle de celui qui est au ciel mais dont le Corps est là au milieu de nous. Communion. Nous en sommes privés depuis plus d’un mois dans l’Oise… Mais au-delà du manque, nous découvrons la communion avec tous ces proches, ces amis que nous ne pouvons plus voir et entendre que par écran ou téléphone interposé… Un lien fort qui rend présents tant de gens que nous ne voyons pas, que nous ne touchons pas. Ainsi pouvons-nous vivre la communion avec nos frères, et la communion avec Jésus. Une présence plus forte que l’absence. Une présence qui aiguise l’importance des liens qui nous relient aux autres et à Dieu. L’abondance habituelle émousse les sens et l’envie. Cette année nous avons faim et soif de communion, plus que jamais. En voilà une bonne nouvelle !!!

Belle fête du jeudi saint à tous.

PU – Jeudi Saint

 

Pour informationMessage à l’occasion de la semaine sainte de Mgr Benoit-Gonnin donne rendez-vous sur sa page Facebook https://www.facebook.com/jacques.benoitgonnin/ à tous les catholiques du diocèse le mercredi 8 avril à 18h.